videosong , le making off

On ma demandé  des explications sur la réalisation de la videosong, alors, je vais vous livrer ma recette pour le coup.
J’ai d’abord récupéré la midifile pour gagner du temps sur la recherche de notes. Puis j’ai effectué un montage midi pour faire un arrangement plus court et trouver le bon tempo pour arriver à une minute pile (pour le besoin du concours).
Une fois ceci terminé j’avais un guide musical dans le séquenceur pour me servir de base de travail.

Pour ce genre de réalisation le but du jeu est d’apprendre toutes les parties pour les jouer sans fautes lors de la prise, et c’est là le plus difficile, car en plus du stress du micro il y a celui de la caméra à gérer.

J’ai utilisé un « petit pc » au jour d’aujourd’hui un xp3000, avec cubase et carte son M-audio 1814 firewire quelques effets vst freewares.

J’ai commencé par la basse en respectant la partition originale. C’est  une basse apex  manche long qui sonne terrible. Branché dans une berhinger sans amp grise. Micros  en position centrale, je règle déjà le son de la basse afin quelle puisse se substituer à la basse midi, dans le but de se rapprocher du résultat final.

Pour la guitare j’ai regardé des guitaristes sur youtube pour voir comment ils avaient géré le thème à la guitare classique.
Puis j’en ai tiré une adaptation plus personnelle que j’ai travaillé pendant plusieurs jours.
Pour la prise guitare je voulait mixer le micro avec le micro chevalet mais la pile de la guitare ma fait défaut. C’est toujours comme ça les piles vous lâchent toujours au bon moment..
L’essentiel est de bien placer le micro pour avoir un son ni trop rond ni trop sec ni trop près pour saturer, ni trop loin pour ne pas entendre les bruits environnants (rue, oiseaux, mobylettes….)
Ah oui prévoir de mettre la camera pas trop loin car une fois que l’on est bien positionné, c’est gênant de se lever pour aller appuyer sur un bouton

Pour les prises acoustiques j’ai pris le micro stagg c’est un modèle à lampe double capsule directivité variable. J’ai aussi un Neumann mais comme je l’avait prêté à un copain tant pis. Puis ce stagg s’en sort vraiment pas mal je l’avais acheté d’occasion histoire d’avoir un bon micro que l’on a pas peur de sortir dans certaines situation, et en fait j’ai été agréablement surpris par le bon rendu de ce micro.
Il est branché sur un préamp/compresseur Jommeek twin Q toutes mes prises acoustiques sont effectué ainsi.Je règle le Jommeek pour limiter un peu la dynamique par sécurité.

Pour le clap et la grenouille finale un sm 57 directement dans la carte son à fait l’affaire. Rapide efficace.

Les ukulélés sont enregistrés comme la guitare, avec la camera en face. Comme ils sont plus petit la camera pouvait être placé plus près.
le tahitien au son cristallin fait bien ressortir la mélodie, le tiki(vert) m’a servi à donner de la matière sonore sur l’intro avec un petit riff soutenu.

Le carillon et la guimbarde pas de difficulté. Un coup de chance cette guimbarde donne un sol, pile poil sur la tonalité du morceaux puis cela donne un petit effet sympathique, on détends l’atmosphère on est pas là pour se prendre au sérieux.

Les partie drums:

comme j’habite en appartement impossible pour moi d’avoir une vraie batterie puis je ne suis pas spécialement batteur, alors pour la beauté du geste j’ai sorti cette yamaha en trois prises.

1)Les toms que j’ai noyé dans la reverb,2)les charley,  3)les cymbales.
La grosse caisse avec le hp de mes monitors.  Cela parait amusant mais ce n’est pas si facile. C’est une prise de son de proximité, il y a des effets de souffle avec l’event et la dificulté de bien gerer la dynamique en tapant sur le hp.
La caisse claire avec le drum stylophone direct dans la carte son tout simplement.

Je voulais rajouter des synthés analogiques, doubler la mélodie avec un son cuivré, mais finalement j’ai laissé les cordes seules. J’ai rajouté le bruit fx du kawai -> c’est une descente de filtre résonnant qui entre en saturation .Il ressemble à certains bruitages vintages que l’on entendait dans « Albator »

Je voulais faire plusieurs parties violons, mais j’ai pas eu le temps d’apprendre à les jouer à la perfection, donc je me suis replié sur un petit arrangement avec le JD800 car il y avait un petit vide musical. La monté du synthé amène doucement vers la partie finale.  Après plusieurs essais de sons j’ai choisi un son typé D50 éthéré qui se marie bien avec l’ensemble du projet. Des sons d’imitations violons prenaient plus d espace sonore, ils  auraient été moins subtils dans le mix

Pour la guitare saturé: position centrale deux doubles, le tout dans un zoom G9 et sur la carte son. Ici, un son à la Van-halen 1984 avec un petit delay à la croche pour soutenir la descente en arpège.

La descente de fin avec le wurlitzer dans une boite de direct avec un delay à la noire pour lui donner un coté magique et un peu d’élégance, Plus percussif que le Rhodes, ses notes cristallines se détachent bien

Pour le mix assez peu d’effet et que des freewares car il y en a des très bon. Une reverb longue et une courte en auxiliaire. Quelques compresseurs (basse, kick,..) quelques égalisations légères juste pour éviter que certains instruments ne prennent pas de la place sur d’autres. Moins on trafique le son, plus on reste proche de la réalité. Si le tout est bien agencé/pensé dès le départ il y a d’autant plus de chance que cela sonne bien à l’arrivé. Mastering avec izotope ozone.

Pour la vidéo une fois le mixage audio fini on le récupère dans un logiciel de montage vidéo puis toutes les prises de vue afin de les recaler sur la musique.
Dans ce type de projet il faut travailler dans la rigueur sinon on se trouve vite débordé par tout ce qu’il y a à gérer.
C’est un excellent exercice musical j’en ferai d’autres surement mais cela demande une bonne dose de temps et de la concentration…..

Publicités
Cet article, publié dans Instruments, Vidéo, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s