Routing et Patchs :

jack-canon Ce n’est pas le tout d’entasser du matériel. Faut il encore,bien l’organiser. Il y a peu de chose sur le sujet, puis  la notion de patch et de routing  ne sont  pas souvent évidentes pour ceux, celles qui débutent dans le monde du  Homestudio.

Pour faire très simple un patch est un module qui déporte de manière accessible et visible toutes les prises audio entrées/sorties de vos appareils . Le but étant de pouvoir effectuer des multitudes de branchements possible sans avoir à jouer au ver de terre derrière les meubles pour raccorder des appareils de manière temporaire.

J’ai  fait 3 schémas qui montre grossièrement l’organisation de mon espace de travail. Sans prétendre avoir la meilleure soluce cela pourra peut être en inspirer certains..

Je passe tous les instruments par un patch jacks pour pouvoir récupérer leur signal direct et le diriger vers les entrées de la carte son. Via des effets ou pas. Tous les synthés stéréo passent à travers un petit sommateur mélangeur de ma fabrication. Cela m’évite d’avoir une console 48 canaux pour mixer tous les modules sonores en même temps. Les instruments mono vont dans les premières tranches de la table de mix . pour plus de détail voir le schéma ci dessous. A savoir que j’ai mis en rouge les liaisons digitales.

audio pacthle signal Midi:

Je fait partie de la génération Midi qui avait pour habitude d’entasser les expandeurs à coté d’un petit multi-piste en synchro pour la réalisation de productions. Depuis j’avoue je collectionne un peu les instruments. l’inconvénient c’est la gestion de tout cet arsenal sonore (et l’entretient aussi) . Pour cela il me faut deux cartes Usb-midi 8/8 avec une prime un bloc multi Thru pour nourrir en signal midi tout ce joli monde. Certain synthés plus actuels sont contrôlé via la prise Usb.

MidiPatch

Enfin pour  l’alimentation électrique. J’en avait déjà parlé,  je part d’une seule prise pour arriver sur un distributeur en étoile avec interrupteurs séparés. Chaque interrupteur alimente une famille  de matériel.  Il est rare que tout soit branché et allumé en même temps aussi la consommation max de tout le système est loin de faire sauter les plombs. De plus il y a un disjoncteur sur le distributeur, on est jamais assez prudent :-) 220 patch

Publicités
Cet article, publié dans Brico, DiY..., Home studio, Monter son home studio, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s